Le Présage

Restaurant solaire

Brasserie & Restauration


Pourquoi la monnaie locale ?

Pour aller au bout de la démarche éco-responsable

Horaires d'ouverture

mardi et mercredi : 12h à 14h
jeudi, vendredi et samedi : 12h à 14h - 18h à 20h30

Informations de contact

99 Traverse de la Rose
13013 Marseille
France
06 17 94 19 42
contact@lepresage.fr

Autres informations

Groupe local Marseille



Un lieu atypique

À la guinguette « Le Présage », cuisiner uniquement avec les rayons du soleil, c’est possible : à l’aide de fours et cuisinières solaires. L'étape d'après sera de créer un restaurant bioclimatique en dur : et cela n'existe pas encore en France. Il fonctionnera à l’énergie solaire et il y aura aussi bientôt du biogaz. Enfin, le futur restaurant bio-climatique produira son propre méthane « vert », qui sera bien utile pour compenser d’éventuels épisodes de mauvais temps et prolonger le service au-delà du coucher du soleil.

Pour les amateurs de technique, Pierre-André et Clément utilisent un « miroir Scheffler », qui chauffe une plaque en fonte à l'intérieur du contener. Le principe est simple : la parabole mobile de 8 m² concentre les rayons du soleil vers un réflecteur qui irradie la surface de cuisson. Au centre de la plaque, la température peut atteindre les 400 °C, mais elle est moins élevée sur les bords extérieurs, environ 80 °C, ce qui permet aux cuisiniers de cuire à différentes températures.
Les cuisiniers-physiciens peuvent aussi cuire des biscuits et pâtisseries dans un four solaire prêté par Solar Brothers. L’appareil concentre les rayons dans une chambre de cuisson, où la température atteint 250 à 300 °C. La guinguette utilise un second four de petit format pour torréfier des graines. Et clou du spectacle, les trois acolytes se sont équipés d'un cumulus solaire, qui permet de fournir de l’eau à 80 °C au lave-vaisselle et aux éviers en cuisine.


Une cuisson lente pour faire rayonner les saveurs

Est-ce que tout le monde peut se lancer dans une telle aventure ? Sans doute pas : Pierre-André était ingénieur aéronautique puis il est devenu cuisinier, ceci explique cela. Le type de cuisson lente qu'il pratique avec ses compères chefs permet de révéler plein de saveurs. Partenaire de Sophie mijote, Le Présage propose aussi des plats à emporter avec la complicité de Shakeout qui pratique la consigne et permet à la guinguette d'être dans une démarche zéro déchet.

On mange de saison évidemment (les produits de la PPL, la bière Zoumaï et des producteurs locaux du Marché de Château Gombert ou de Terre de Mars), du végétal et plein de textures différentes et qui peuvent surprendre tout le monde : le cuisinier comme le gourmet car parfois la cuisson fait des surprises ! Bref, si vous avez envie de manger dans un environnement champêtre entouré de fleurs des champs, sa ribambelle de papillons et abeilles, il faut venir dans ce restaurant un peu fou et qui replace tellement la cuisine à sa juste place : un art de la juste température et de l'imprévu. Et d'où vient le nom du resto ? D'asperges sauvages qui y poussaient...puis le mot "Présage" est apparu, anagramme d'asperge et symbole d'une intuition... solaire !

 Vidéo de présentation du restaurant


Partager